JAZZ du 26/09/2021 : ” L’ACCORDEON JAZZ ”

Cette semaine j’aimerais vous présenter un instrument  ‘’ L’ACCORDEON ‘’ considéré comme le piano du pauvre ou piano à bretelle et souvent utilisé dans les bals musette , la chanson ou le folklore .

L’accordéon est présent également dans la musique de JAZZ et s’est éloigné du musette traditionnel pour s’intéresser à ce style de musique .

Dans l’émission de la semaine , je me limiterai à 2 grands artistes pratiquant cet instrument : MARCEL AZZOLA et RICHARD GALLIANO .

MARCEL AZZOLA , chauffe Marcel , c’est lui dans la chanson de JACQUES BREL ‘’ VESOUL ‘’ , et cette expression est aujourd’hui entrée dans le langage courant , faisant de cet artiste un véritable monument de l’accordéon français .

Il a joué notamment avec STEPHANE GRAPPELLI  et accompagné les plus grands noms de la chanson française comme PIAF – MONTAND – JACQUES BREL – BARBARA  et enregistré plusieurs musiques de films .

Il défend la cause de l’instrument pour lui permettre de lui redonner ses lettres de noblesse , loin d’une image péjorative du ‘’ piano du pauvre ‘’ .

RICHARD GALLIANO est incontestablement le précurseur de l ‘ accordéon JAZZ en FRANCE .

C’est en 1975 qu’il arrive à PARIS et rencontre CLAUDE NOUGARO . De là naît une longue collaboration jusqu’en 1983 en tant qu’accordéoniste et chef d’orchestre , mais également une forte amitié .

D’après RICHARD GALLIANO lui-même la seconde rencontre marquante de sa vie est celle d’ ASTOR PIAZZOLLA en 1980 .

C’est ce dernier qui lui souffle le terme de  ‘’ NEW MUSETTE ‘’  pour définir son style particulier.

Récompensé par de nombreux prix , ayant enregistré plus de 50 albums et collaboré avec de nombreux musiciens prestigieux tels que  EDDY LOUISS – MICHEL PORTAL – CHARLES AZNAVOUR – BARBARA et bien d’autres , RICHARD GALLIANO

est bien entendu un incontournable de l’ accordéon jazz français .

BONNE ECOUTE ET DECOUVERTE à nos fidèles auditeurs !

 

Rediffusion le mardi 28 septembre 2021 à 17h et le jeudi 30 septembre 2021 à 8h

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire