Tutti Crescendo : 06/04/2020: Il est bien là… Sacre du printemps d’Igor STRAVINSKY

Auditeurs confinés mais fidèles de Tutti Crescendo,

En cette période de trouble mondial inédit, la musique est – et reste – notre dénominateur commun. Elle est la source où l’on peut s’abreuver sans crainte, se reposer, rêver, et inventer à nouveau.  Ce méchant virus n’est pas parvenu à interrompre le cycle des saisons.

Je veux vous faire partager la rencontre du compositeur qui a assurément marqué de son empreinte tout le XX° siècle, qui a réinventé l’écriture de la musique.

Avec une œuvre charnière qui fixe un avant et un après.  Nous sommes le 29 mai 1913, la création du Sacre du printemps d’Igor STRAVINSKY crée une onde de choc et fait scandale!

Il est bien là, le printemps, même si cette version est bien différente de toutes les précédentes… Avec Stravinsky, il est chamboulé, déstructuré, chahuté et fait l’effet d’une bombe!

Déconcertant, dérangeant, déstabilisant, il a été acclamé ou conspué, c’est selon… Le printemps de 1913 et ceux de 2020 et 2021, peut-être des rapprochements possibles…

“Nous avons un devoir envers la musique : c’est de l’inventer”.
Stravinsky,

Dont nous célébrons le 50° anniversaire de son décès ce 6 avril 2021 y est magnifiquement parvenu.  Encore aujourd’hui, cette œuvre magistrale peut choquer, rebuter tant son écriture est totalement nouvelle et pourtant exécutée par un orchestre symphonique des plus classiques.

Aucune musique électro-acoustique, mais un traitement inédit des instruments traditionnels avec une mise à l’avant plan de l’élément rythmique qui est ici premier! Je vous propose de découvrir cette œuvre de rupture avec quelques commentaires pour vous y introduire.

Certes, elle n’est pas à écouter de manière distraite durant l’apéro ou pour se détendre.
Peut-être sentirez-vous la sève monter comme au printemps,
comme le jaillissement d’une éruption!

Cette force d’une puissance extrême, irrésistible, totalement innovante ouvrant sur un avenir absolument neuf, vierge et inédit…

Une œuvre à écouter, réécouter pour l’apprivoiser.

Belle (re) découverte,
Jean-Pierre.

 

Diffusion ce mardi mardi 6 avril à 21H et rediffusion vendredi 9 avril à 8H et dimanche 11 avril à 19H

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire