Sur le Vif: Un autre regard sur les instantanés de la vie, Réflexions (2 & 16 Février 2020) + Podcast

Chronique 1 : Choisir sa Vie, Réflexions suite à la première émission (2-16 Février 2020)

      Comment choisir sa vie

 

D’un sociologue
Il est incontestable que la société dans laquelle nous naissons et vivons joue un rôle prépondérant dans les choix de la vie. L’impact des parents, de l’éducation, des règles sociales et des valeurs plus ou moins partagées ainsi que les circonstances fortuites déterminent parfois sans possibilités de choix nos schémas de vie. Oui nous naissons ce que nous sommes mais nous devenons aussi ce qu’on nous fait. Peut-on vraiment se choisir ? Et puis, il y a également ce que d’aucuns appellent le « destin » (« C’est écrit »). Tout cela est sans doute vrai mais il nous faut également garder à l’esprit que les sociétés offrent de multiples options de vie. A chacun et chacune de s’inventer en fonctions des opportunités qui se présentent ou se créent. Il s’agit d’un flux constant de modifications des possibilités d’être qui rend la vie si intéressante.

Trois recommandations pour mieux « gérer sa vie »:
1. Ne jamais accepter sans les questionner les schémas de vie imposés par la société dans laquelle on vit
2. Bien connaître le système social qui nous entoure et imprègne (il y a dans de nombreux cas plus de possibilités d’initiatives que l’on pense de prime abord). Il faut apprendre à « jouer » le système pour son propre avantage
3. Reconnaître que les relations sociales sont très importantes dans la gestion de sa vie. L’art de « réussir » est fortement lié à la capacité de se connecter avec des personnes qui ont du pouvoir et qui croient en nous

D’un Philosophe
On ne peut pas choisir de vivre, tout au plus choisir de mourir. Si on ne peut pas choisir de vivre, au moins peut-on choisir comment vivre, c’est-à-dire choisir sa vie ? Sans doute, mais sous quelles conditions.
Et puis, qu’entend-on par vivre ? La réponse est simple et claire : Vivre, c’est tout simplement perpétuer son existence

D’un Auditeur
En tant qu’être humain on doit « se faire ». Il y a des champs d’action qui nous sont donnés et dans lesquels on peut agir de telle ou telle manière, consciente ou pas, forcée ou non. Choisir sa vie, être libre c’est bien connaître ses déterminations…et puis opérer des choix, lutter avec ce que cela comporte de « deuils mais avec « sens »

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire