Album Découverte: LOUIS VILLE: “EPONYME”

Semaine du 11 novembre au 17 novembre 2019:

Septième album studio déjà pour cet authentique poète de la française et album , en quelque sorte que ce ” EPONYME ” qui lui ressemble et que l’on aurait pu sous titrer ” C’est tout moi , ça ! “.
Et de fait , VILLE se dévoile à nouveau, comme il nous y a habitués dans ses albums précédents , à la faveur d’une plume quelque peu ésotérique , mais suffisamment déclencheuse d’images pour que notre homme sache où il veut nous emmener.
Ses préoccupations tiennent à l’éternelle destinée humaine , à l’angoisse métaphysique du grand départ , à la vie quotidienne avec ses routines , sa recherche de sens , ses solitudes , ses rêves…

Le a souvent inspiré LOUIS VILLE …Depuis de nombreuses musiques de films jusqu’à la réalisation d’un album intitulé ” Cinémas “.Et de fait , certaines de ses chansons ( ici La du train ) sont conçues comme sorties d’un . L’artiste semble fasciné par le binôme : -image.
Véritable homme de scène au charisme exceptionnel , le chanteur vosgien  a fait chavirer d’émotion , au fil des années , un public toujours plus dense qu’il transporte aux confins de son univers sensible.
Notre sélection vous fera découvrir : ” Et l’étoile ” , ” Attends la “, ” La fille du train ” , ” Je ne me souviens plus “. L’album est signé aux éditions Balandras.

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire