Album découverte: Jazz: 17/06/2018: BRAD MEHLDAU TRIO : SEYMOUR READS THE CONSTITUTION.

 »  » DU , un étrange titre pour ce magnifique CD qui sera notre de la semaine.

Après sa fête avec CHRIS THILE et sa célébration de BACH, le pianiste américain revient au et au TRIO. Il retrouve ses complices LARRY GRENADIER à la basse et JEFF BALLARD à la batterie, toujours aussi efficaces.

On retrouve 3 compositions de MEHLDAU sur l’album + 5 autres dont une de MC CARTNEY « Great Day « .  Comme précédemment on pourrait dès lors dire : rien de bien neuf. On aurait tort. Entre les réinventions des standards et des tubes pop, toujours aussi originales , il y a des morceaux de MEHLDAU                                lui-même, empreintes de grâce, d’inventivité et de groove. Et qui montrent surtout toute la mélancolie du musicien américain, une tristesse qui emplit sa sonorité et ses harmonies , comme chez , mais qu’il transcende complètement.

C’est cette nostalgie d’un ailleurs qu’il n’a pas encore totalement atteint qui le pousse à chercher encore et à nous rendre heureux.

Ce magnifique trio sera au JAZZ de GAND  le  5 Juillet prochain.

                                           Rediffusion le  à  et le  à 08h

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Le nouvel album de Brad Mehldau.
    B.M. continue avec bonheur d’explorer le domaine des compositeurs de chansons actuels – ce qui renouvelle le répertoire largement utilisé du « song book » américain. A souligner : la section rythmique de « compétition » avec L.Granadier et J.Ballard qui amplifie le discours tendu du pianiste (Beatrix), discours parfois obsessionnel (Spiral) mais toujours personnel. Brad Mehldau ne joue pas comme les autres pianistes : il est souvent atonal et le vrai héritier d’un révolutionnaire du son comme Ornette Coleman.
    Ecoute à recommander pour les auditeurs/trices qui cherchent un pianiste assez questionnant : ce n’est pas une musique « de fond », mais du jazz « à écouter »..
    Merci à Jazz-Equinoxe pour la découverte de ce nouvel opus de B.M..

Laisser un commentaire