Tutti Crescendo : Le quatuor à cordes

Segerstrom-Center-Emerson-String-Quartet-Photo-by-Lisa-Marie-Mazzucco_1Tutti Crescendo de ce dimanche 03 juillet à 19h et rediffusion le mardi à 17h.

Qui n’a entendu la « Petite de nuit » de Mozart???
La fusion, la cohésion de l’orchestre sont évidents, on dirait qu’il n’y a qu’un seul !
C’est que la famille des cordes est d’une grande homogénéité :
– même manière de produire le son avec un archet,
– même manière de le faire vibrer,
– mêmes principes de construction des instruments.
Ces qualités de cohésion devaient naturellement tenter les compositeurs.
Si bien que, vers 1740, optant pour une formule encore plus restreinte que l’orchestre à cordes, on réunit :
2 violons, 1 alto et 1 violoncelle.
Le quatuor à cordes était né!
La réussite est telle que les compositeurs d’aujourd’hui écrivent encore pour des quatuors à cordes.
Au menu de ce dimanche 3 juillet, je vous propose l’audition de deux chefs d’oeuvres en la matière :
celui de Franz Schubert intitulé « La jeune fille et la mort » et celui de , le « Quartetto serioso » op.95,
tous deux interprétés par le fabuleux EMERSON STRING QUARTET.

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *