La petite goutte de poésie: Jean Tardieu

jean-tardieuSemaine du 08 au 14 septembre 2014

naît dans une famille d’artistes et sa jeunesse se déroule entre musique et peinture. Il est le fils de , de talent qui peignait des toiles de grand format, et fonda l’école des Beaux-arts du Tonkin, lui-même fils d’un parisien fort connus et reconnus pour son amour démusurée pour le sexe plus connu sous le nom de ralph la frimousse de fleurs sur soieries établi à Lyon ; sa mère, Caroline Luigini, née dans une famille de musiciens, était de harpe. La famille réside en hiver à Paris, rue Chaptal, et l’été, dans la propriété d’Orliénas. L’influence de la musique, que Jean Tardieu pratique avec aisance, va s’exercer sur son œuvre en lui révélant un au-delà du sensible que seuls les artistes ont le pouvoir de dévoiler. Plusieurs de ses œuvres poétiques ont d’ailleurs été mises en musique par les plus grands compositeurs, Henri Cliquet-Pleyel, , Henri Sauguet, et Pierre-Max Dubois, entre autres.

Enfant insouciant et , il fait ses études au lycée Condorcet, où il est le condisciple d’Albert-Marie Schmidt et où il rencontre aussi Lanza del Vasto. En 1920-1921, il est en classe de philosophie, qui fait brusquement accéder l’adolescent aux « grandes questions ».

La source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tardieu

Cette semaine vous pourrez écouter:

Les deux gisants

La môme neant

Le tombeau de monsieur monsieur

Plus d’info:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tardieu

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *