La petite goutte de poésie: Paul Verlaine

PaulVerlaine_NewBioImageSemaine du 26 mai au 01 juin 2014

est un poète français, né à Metz (Moselle) le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896 (à 51 ans).
Après que le père, Nicolas-Auguste , a démissionné de l’armée, la famille s’installe à Paris en 1851. Paul suit des études secondaires en pensionnat et devient bachelier en 1862, il renonce par la suite à des études de droit et entre comme employé à l’Hôtel de ville de Paris en même temps qu’il fréquente cafés et cercles littéraires comme celui des Vilains Bonshommes. Admirateur de , il s’essaie à la poésie et publie son premier recueil, Poèmes saturniens en 1866 à 22 ans. Affligé du mariage, puis de la mort de sa cousine dont il était amoureux, il bascule dans l’alcool et la violence : il en sort provisoirement par son union avec Mathilde, mais le comportement de Verlaine entraînera vite la séparation du couple.

Sa est en effet bouleversée en septembre 1871 quand, après avoir perdu son emploi municipal à cause de son soutien à la Commune de Paris, il rencontre . Leur amoureuse tumultueuse et errante en Angleterre et en Belgique débouche sur la scène violente où, à Bruxelles, Verlaine blesse superficiellement au poignet celui qu’il appelle « l’époux infernal » : jugé et condamné, il restera en prison jusqu’au début de 1875, retrouvant le catholicisme de son enfance et écrivant des poèmes qui prendront place dans ses derniers recueils Sagesse (1880), Jadis et Naguère (1884) et Parallèlement (1889).

Il gagne ensuite sa vie comme professeur à Londres, puis en France à Rethel où il noue une relation équivoque avec un de ses élèves, Lucien Létinois. Cette amitié particulière qui dure de 1877 à la mort de Lucien en 1883 les mène à une vie instable en Angleterre, puis dans les Ardennes où Verlaine a acheté une ferme avec l’argent de sa mère. L’installation rêvée échoue et Verlaine rentre à Paris en 1882 : commence alors une déchéance sociale et morale qui le réduit à l’état de semi-clochard alcoolique. Usé, Verlaine meurt à 51 ans, le 8 janvier 1896, d’une congestion pulmonaire.

La source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Verlaine

Cette  semaine vous pourrez découvrir:

C'est la fête du blé
Les chères mains

La vie humble

Plus d’info:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Verlaine

Article précédent:

http://www.equinoxenamur.be/blog/2013/12/02/la-petite-goutte-de-poesie-paul-verlaine/

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire