Classiques du mardi : Elektra / Electre (1962)

Le 19 mars 2013, à 12 heures et 20 heures

electre / ÉLECTRE
Grèce, 1962 / de Michael Cacoyannis / avec Irène Papas, Aleka Catseli, Yannis Fertis / vo / 120’/ Noir & blanc

Électre et son frère Oreste assistent impuissants au meurtre de leur père par leur mère Clytemnestre et son amant Égisthe. Des années plus tard, Électre, mariée à un paysan, n’a pas oublié ce crime odieux. Elle retrouve son frère et exige de lui qu’il se venge. Au cours d’une fête, Oreste tue Égisthe. Électre attire sa mère chez elle et aide son frère à la tuer. Ecrasés par le remord, Électre et Oreste se séparent.
Il revenait sans doute à des réalisateurs grecs de se pencher sur une histoire avec laquelle ils entretiennent une plus grande proximité culturelle et géographique. Michael Cacoyannis fut l’un d’eux qui, successivement, réalisa : Électre (1962), Les Troyennes (1971), et Iphigénie (1977). Cette trilogie eut le mérite de révéler Irène Papas, une actrice irremplaçable dans des rôles tragiques, dont elle incarnait profondément l’esprit.

      13 classique - electra

Ce sera précédé d’un court métrage :

ISMA[EL
Belgique, 2001 / de Rudy Barichello / Fiction / 23’

Un réparateur de trains, tombe de sa collègue, une jeune fille en .

Plus d’infos : http://www.province.namur.be/

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire