De Paris à Broadway : CHICAGO…

Le   2012 et le Mardi 6 Novembre 2012

Après un succès mitigé lors de sa création, le Chicago de Kander et Ebb a connu une renaissance et un succès croissant depuis 1996. Aujourd’hui, c’est le qui s’empare de cette comédie musicale «assassine». Les mélodies sont formidables d’intelligence et de dynamisme ; le sujet surprend par sa volonté d’élever le cynisme au rang des beaux-arts. Autant de raisons de désespérer de l’humanité, c’en est presque jubilatoire !

Chicago, années 20, « une histoire de meurtre, de cupidité, de corruption, de violence, de manipulation, d’adultère et de trahison ». Le meurtre, c’est le moyen qu’ont choisi les héroïnes, Roxie Hart et Velma Kelly, pour accéder à la célébrité dans un monde où tuer est un art. La corruption, c’est ce qui caractérise Mama Morton, la gardienne de la prison où sont enfermées les héroïnes, même si elle préfère appeler son système la « réciprocité ». La manipulation, c’est l’instrument préféré de Billy , la star des avocats que se disputent les meurtrières. Par son charisme et son éloquence, ce manipulateur-né séduit habilement ses clientes, déstabilise les témoins, hypnotise les journalistes et les jurés. L’adultère, la cupidité et la trahison sont autant de mobiles du crime, de sujets d’articles à … ce sont aussi autant d’actes que subit passivement Amos, mari de Roxie, symbole du  » pauvre type  » qui ne maîtrise aucun événement. Quant à la violence, c’est celle des personnages et de leurs actes mais aussi celle des mots de cette comédie musicale subversive.

Versions de référence

Chicago – le cast original de 1974 (, ). Exceptionnel (Arista 7822-18952)

Chicago. The Musical. le très bon « revival » de Broadway de 1996 (RCA 9026-68727) avec Ann Reinking et

Chicago. The Musical – London Cast (1997). Avec Ute Lemper et Ruthie Henshall. Peut-être la version définitive (RCA Victor 9026-63155)

Quant à l’adaptation cinématographique, la B.O est disponible, chez Sony (BOOOO6RIO7)

Indispensable, le DVD du film avec Catherine Zeta-Jones et Renée Zellweger.

Vous aimerez peut-être:

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire